Marches du Mardi soir 11 Décembre et du Samedi 15 .

Trois noctambules pour la marche de mardi sur le circuit Saint Symphorien- La Tour-Marmagne-La Halte menée à train d'enfer. Pas de photo étant donnée la qualité médiocre.

Cinq participants ce samedi à une marche en forêt de Planoise guidée par Pascal.
La température négative (-3°C) n'a pas effrayé ces 5 mordus qui n'ont pas tardé à s'échauffer grâce à quelques exercices bien adaptés.
5 km de parcours au long duquel nous avons rencontré de nombreux chasseurs bien pacifiques.
Flexion-extension

Extension-flexion

Noëlle et Geneviève très concentrées

Dernière ligne droite



Marche nordique du Mercredi 5 Décembre

Nous avons eu du flair pour ce mercredi matin, seule demi-journée de la semaine avec une météo correcte. Le choix des 6 participants s'est porté sur les hauteurs de Saint Symphorien et Marmagne via la Croix de la Messe. Parcours de 6 km avec une belle côte au départ et une descente de même acabit pour rejoindre La Troche et La Tour.



La Croix de la Messe
Les 5 courageux + le photographe


Tempête sur la Louvetière

Le circuit de découvertes de la Louvetière a été mis à mal à deux reprises en à peine un mois.
Une neige lourde a d'abord courbé ou cassé de nombreux arbustes ou arbres adultes encore en feuilles puis, la semaine dernière un coup de vent dévastateur a amplifié les dégâts. Profitant d'une matinée ensoleillée mais frisquette, Jacques et Noël ont sévi. Armés d'une tronçonneuse et stimulés par la rage de remettre au plus vite le sentier en état, ils ont dégagé les deux tiers du circuit. Il reste à terminer le travail avant la marche des galettes de début janvier qui empruntera ce parcours. Avis aux amateurs. Si le temps se met au froid sec et si quelques bonnes volontés prennent le relais, les randonneurs devraient retrouver bientôt un sentier tout à fait praticable. Merci à nos deux Attilas.















 

Marche douce : la Mesvrienne.


Les fleurs reviendront
Le printemps est loin, si loin
Les champs sont roses sombres
Dans le fil d’une pensée morbide fluide
Le vieil homme crache, crapote
Comme un cochon il se fera abattre
Le lampadaire tremble dans la nuit effervescente
Les gens crient que c’est la fin du monde
Puis rient car tout n’est pas encore fini
Les fleurs et les odeurs reviendront
C’est sûr
Et on y sera, ou pas
Jules Delavigne, 2010

N’est-ce pas ce que nous ressentons en cette fin d’année, espérance et abattement mêlés ?
Sur le chemin, 18 amis papotent, un chien insouciant batifole. En ce six décembre la nature les imbibe d’un voile de douceur. Ces sept kilomètres de marche douce les ont rassérénés.















2 décembre, BELLEVUE

Bellevue est un lieu-dit qui mérite bien son nom, encore faut-il que le ciel soit de la partie. Or, aujourd'hui, c'est pluie et vent depuis ce matin. A 13 heures, il arrive que le temps s'améliore. Ce ne sera pas le cas. Daniel, l'accompagnateur du jour, se rend au départ à Broye, d'abord place Lucie Aubrac puis à St Symphorien à la halte ferroviaire. Pas un chat ! Au fond, il n'en est pas fâché. Il ne prendra pas sa cent unième photo de la chapelle de St Sulpice et il ne pourra pas comme il l'espérait  cueillir un rameau de houx dans un des nombreux buissons qui jalonnent le parcours. Ce n'est que partie remise. Nous avons déjà en réserve la balade à Remigny repoussée également à cause du mauvais temps. 
 A Broye, le grand vide.
 Idem à St Sym.

Marche nordique, 17 et 24 novembre


Samedi 17 novembre
Fraîcheur des sommets ...c'est à la croix de Montriond que la bande des 7 s'était donné rdv !!
Si la gente masculine était peu (même très peu!) représentée, nos amies se sont dépensées sans compter sur ce circuit que nous aimons bien !!
Au cours de la séance, après s'être bien démenés au cours de l'exercice de « pompage », les participantes s'en rappellent encore, une dégustation de boisson magique a redonné le sourire et même plus à tous ...je ne dénoncerai pas le généreux « saint Bernard » qui s'était chargé du transport de cette dernière...toujours est-il qu'il a été décidé de baptiser cette sorite : l'amurabelle ! Comprend qui pourra …
A noter l'élégance de ces dames qui ont tenu à représenter les couleurs de notre drapeau national !!

 Amurabelle, remontant et non dopant.
 Bleu, blanc, rouge.
 Le groupe.

Samedi 24 novembre
Le froid avait restreint le nombre des participants à la séance proposée au départ de Maison Loye! Mais c'est avec beaucoup de bonne humeur que nos 6 marcheurs se sont élancés en direction du barrage du Haut Rançon, puis du Martinet ...Même si cette sortie n'avait pas été mise sous le signe de la technique, chacun s'est évertué à perfectionner son geste à la plus grande satisfaction de l'animateur farfadet !
Malgré quelques gouttes de pluie, en fin de parcours, c'est encore une agréable sortie qui rejoindra le grenier de bons souvenirs.

Groupe restreint.
 Peu d'eau sous la passerelle.