Une journée "très" conviviale


Nos activités se multiplient. Les nouveaux adhérents affluent. Quoi de plus agréable et efficace pour se retrouver qu’un pique-nique géant ?
Mais pas que… C’est l’occasion de promouvoir deux pratiques récentes, la marche nordique et l’orientation.
A 9h30, un groupe important se retrouve au stade de Broye et se scinde en deux, l’un conduit par Michel T., éducateur marche nordique, l’autre guidé par Bernard K., formateur en lecture de carte et utilisation de la boussole. Les troupes sont disparates, certains découvrant l’activité, d’autres maitrisant bien le sujet ce qui leur permet de seconder les deux responsables.
A midi et demi, tout le monde se rejoint autour d’un apéritif pendant que les maîtres du feu s’activent autour du barbecue. Chacun a apporté entrées, salades, fromages, desserts, boissons si bien que le repas va se prolonger tard dans l’après-midi au détriment de la pétanque, du jeu de mölkki ou de toute autre activité récréative.
En résumé, une belle journée à reconduire chaque année.

Voici d’ailleurs le témoignage chaleureux d’une participante.  
« Hier, la journée conviviale a bien rempli ses objectifs. Je n'ai pas participé aux activités du matin mais je sais que les participants les ont appréciées. Quant à la partie repas, les échanges sympathiques n'ont pas cessé rendant superflue toute autre activité pour occuper le temps.                                                                    
Il faut dire que nous étions très loin de nos sages pique-niques de randonnée mais  dans la restauration plutôt haut de gamme de plein air et que l'abondance de mets délicieux a eu raison de nos comportements d'ordinaire plus toniques.
Prenant conscience de l'heure bien avancée, nous avons été nombreux à partir comme une volée de moineaux (la légèreté en moins). Après ce départ assez désinvolte, je voulais remercier les organisateurs de cette belle journée ainsi que tous ceux qui ont contribué à son succès avant, pendant et après. »
Amicalement. MT 


































Marche douce du 14 juin.

La marche du matin du 31 mai à Montchanin n'avait rassemblé que les 2 accompagnatrices. (Voir article Marche douce au Bois Bretoux du 1er juin.) La même, cet après-midi du 14 juin a regroupé 15 marcheurs. Il aurait été dommage de ne pas la reproposer. Ce parcours rurbain nous change de nos sorties habituelles. Nous commençons par le tour de l'étang de Montchanin, un trajet tout plat, ombragé permettant de découvrir hérons, cygnes et poules d'eau. Nous longeons ensuite la rigole de Torcy, canal étroit et peu profond. Il s'enfonce sous terre et nous marchons au-dessus du tunnel jusqu'à sa sortie. Nous faisons un aller-retour rive gauche, rive droite.

Cette rigole qui n'a plus aujourd'hui qu'un rôle alimentaire pour le canal, fut conçue à l'origine pour recevoir une petite navigation de bateaux de 6 m sur 2. La rigole a fonctionné pour la navigation seulement entre Torcy et Bois-Bretoux de la fin du XVIIIe siècle jusqu'en 1838, date à laquelle une voie ferrée vint la remplacer dans ce rôle. Huerne de Pommeuse affirme qu'en 1807, le projet total de rigole navigable du Creusot au Bois-Bretoux était abandonné. Dans le tunnel long de 1266 m, les mariniers se propulsaient, couchés en travers du bateau, en prenant appui sur les parois avec leurs pieds, méthode britannique.