5 ème randonnée gourmande


Elle aura lieu le 16 Juin.
Vous pouvez vous inscrire dès à présent (voir bulletin d'inscription  ci-dessous à télécharger ) en indiquant l'heure approximative à laquelle vous souhaitez partir, sachant qu'un départ aura lieu environ tous les 1/4 d'heures avec un maximum de 30 personnes.
Pour les groupes constitués, veuillez désigner un responsable chargé de comptabiliser et de distribuer les cartes d'inscription à leurs membres, ce qui nous facilitera l'organisation en évitant les retards et, dans la mesure du possible, les départs décalés. Un chèque d'inscription global serait également le bienvenu, si possible.

Une mise à jour régulière du blog sera effectuée afin de vous positionner dans les groupes de départ.
Merci et à bientôt.



Places disponibles dans chaque groupe de départ :
      - 11h :     23
      - 11h15 : 20
      - 11h30 : 0
      - 11h45 : 6
      - 12h :     1
      - 12h15 : 0
      - 12h30 : 16
      - 12h45 : 22
      - 13h :     11
      - 13h15 : 30
      - 13h30 : 0

Rien à regretter, au contraire.

17 mars, midi... La pluie, le vent, laissent Daniel perplexe. Combien d'Amuriens au départ de cette randonnée de 11 km ? Au moins trois après l'appel de Jacques et Marie-Thérèse puis quatre lorsque Robert nous aura rejoints au Signal d'Uchon.
Confirmant les prévisions météo, la pluie cesse mais pas le vent qui convoite le couvre-chef de Robert.
Le parcours cantonné sur le plateau uchonnais présente peu de dénivelé. Les chemins ne sont pas trop boueux. A mi-parcours une photo de groupe s'impose et Daniel, grâce à un travail collectif et réfléchi de ses trois compagnons, découvre l'utilisation du retardateur. Nous voici tous les quatre dans la boîte.
Nous faisons un arrêt sur le parking de l'auberge pour apprécier la magnifique restauration faite par Jacques G. de la cabane à livres d'AMUR.
Comme espéré nous trouvons des jonquilles dans notre vallon habituel. Sont-elles en retard, déjà cueillies ou en voie de disparition ? Elles sont peu nombreuses. Soucieux de leur survie, nous nous limitons à quatre, une chacun !
A l'arrivée, Marie-Thérèse propose des pavés au chocolat à plus de 65% de cacao et Daniel une tisane de juicea relaxation pour les faire descendre.
La lumière était très pure et les sommets morvandiaux se détachaient avec netteté à l'horizon.

 

16 mars : Marche Nordique.


Planoise sous un carré de ciel bleu ! 
Un crachin matinal avait immobilisé les forces vives, seules Catherine et Arlette ont osé... 
Partis pour 10 km, nous traversons la forêt de Planoise, d'un pas décidé ! Quelques jonquilles curieuses nous regardent passer et nous voilà à la maison de Blanche Neige (Pascal dixit! =...)
Sur le chemin de l'étang des Cloix, nous évoquons l'œuvre hydraulique romaine... Rencontre avec d'autres marcheurs nordiques... Ils s'arrêtent... Peut être des admirateurs ??? 
Avant de rejoindre le point de départ, nous allons nous désaltérer à la source du Bois Mathey... 
Le beau temps, à l'arrivée de notre périple, sera notre récompense du jour ! 
Une bien belle matinée...


Rude journée.



Ce matin, la cabane à livres a retrouvé sa place et son contenu, à la plus grande satisfaction de la charmante aubergiste. (Bob, Jacques)
                                                     La cabane est de retour.
 Cet après midi, le chemin du Mordeau est à nouveau un long fleuve tranquille. Intervention musclée de cinq Attilas pendant deux heures intenses. A noter que la force brutale n'exclut pas le charme: Monique - Attila à part entière - a manié dignement le coupe-branches. (Monique, Dan, Noël, Bob, Jacques).
                                                     C'était du sérieux.
                                     
                                     Les Attilas sont lâchés. Débitage d'un tronc.
  
                                                                Noël dans ses œuvres.
                      Attila avait Sainte Ursule, nous avons Monique.
                                                                Le vougier.

                                      Le chemin du Mordeau est un long fleuve tranquille.